Classics Worldtimer Manufacture : 10 ans de voyages incarnant l’histoire de Frédérique Constant

Classics Worldtimer Manufacture: 10 years of travel embodying the history of Frederique Constant


Présenté en 2012, la Classics Worldtimer Manufacture s’est imposée en un temps record comme l’une des pièces les plus vendues de Frédérique Constant, et largement acclamée par la communauté horlogère. Un succès qui ne se dément pas, célébrant aujourd’hui son 10e anniversaire avec deux éditions limitées très exclusives : la première en or rose 18 carats, éditée en 88 exemplaires, et la seconde en acier comportant, 1888 pièces. Dédiées à l’art du voyage et à l’exploration du monde, elles illustrent à la perfection l’histoire internationale de la Maison, des Pays-Bas à la Suisse, en passant par Hong Kong.

C’est une création particulière, chère à l’histoire de Frédérique Constant, qui traverse elle-même les continents et transcende les frontières. Véritable icône du voyage présentée pour la première fois en 2012, la Classics Worldtimer Manufacture, devenue incontournable, fête ses 10 ans en 2022.

Pour marquer l’événement, Frédérique Constant présente aujourd’hui deux éditions limitées exclusives, pour le plus grand bonheur des collectionneurs et amateurs de belle horlogerie.



Un anniversaire doublement célébré

Les deux versions proposées s’habillent d’un bleu profond qui représente les océans du planisphère central, exécuté en relief et en gris. Tout autour sont appliqués des index luminescents afin de garantir une parfaite lisibilité, même de nuit – telles que les aiguilles des heures et des minutes, empreintes de la même matière. Pour terminer l’ensemble, un disque blanc affichant 24 villes se déroule sur le réhaut. Enfin, à 6h, la date s’affiche par une aiguille au sein d’un cadran bleu finement guilloché soleil.

La première version, la plus rare et prestigieuse, ne sera réalisée qu’à 88 exemplaires et propose un boîtier en or rose 18 carat. La seconde, réalisée en acier, sera limitée à 1888 exemplaires. Les aiguilles des heures, des minutes et des secondes - ainsi que le contour des index - font élégamment écho au boîtier, en reprenant sa teinte. Partageant le même diamètre de 42 mm, ces deux garde-temps se portent sur un bracelet en alligator bleu marine à boucle déployante, ornée du sceau emblématique de la Manufacture Frédérique Constant, éternel passeport pour l’évasion.

Comment la Classics Worldtimer Manufacture parvient-elle aujourd’hui à s’imposer au cœur des collectionneurs ? Une seule question, mais plusieurs réponses, toutes réunies au sein de ses nouvelles variations.

Une complication utile

En premier lieu, avec une complication utile, le Worldtimer – non pas une création d’horlogers pour horlogers, mais bel et bien celle qui servira, au quotidien, à un large public.

Cette belle invention destinée à l’exploration et au voyage permet de lire de manière instantanée l’heure exacte dans les 24 villes qui représentent les 24 fuseaux horaires de référence – avec, en prime, l’indication immédiate de ceux qui se trouvent actuellement en nuit ou en jour. New York, Bangkok, Rio de Janeiro ou Dubai : chaque ville est un appel à l’évasion qui, depuis 10 ans, porte en elle les rêves de tous les grands voyageurs du monde.

Une facilité d’usage

Ensuite, avec un mouvement Manufacture qui se maintient dans un luxe horloger accessible. Frédérique Constant est capable depuis plus de 15 ans de concevoir et d’assembler ses propres mouvements en interne, au sein de sa manufacture genevoise.

Le calibre automatique FC-718, doté de 38 heures de réserve de marche, en est le fruit. D’une fiabilité éprouvée, il est aussi un exemple de simplicité : la totalité de ses indications se règle avec la seule couronne, grâce à un ingénieux système à trois crans. Au premier, elle remonte la montre. Au deuxième, elle règle la date (vers le haut) et la ville de référence (vers le bas). Au troisième, elle règle l’heure à affichage central.

Simple et intuitive, cette conception permet de traverser les fuseaux en se faisant porter par la seule envie de découverte du monde, sans avoir à se soucier de l’heure lue : l’heure locale (par aiguilles centrales) et domestique (par le réhaut mobile) sont automatiquement synchronisées l’une avec l’autre. Aucun besoin non plus de s’attacher à dissocier les fuseaux qui sont de jour de ceux qui sont de nuit : les deux tons du disque entourant le globe (sombre pour la nuit, blanc pour le jour) l’indiquent naturellement, par deux segments consécutifs de 12 heures, en face des villes de référence concernées.

Ce mouvement d’exception sera visible par le fond ouvert de la pièce. Comme tout authentique calibre Manufacture signé Frédérique Constant, il est richement décoré de Côtes de Genève et d’un délicat perlage de sa platine, au-dessus de laquelle tourne sa masse oscillante satinée et à traits tirés.

Le monde à portée de main

Enfin, la Classics Worldtimer Manufacture est avant tout une création d’un design moderne et intemporel, une invitation au voyage ayant traversé les dix dernières années sans aucune modification autre que chromatique, afin d’enrichir la collection de variations de bleu, brun, gris ou vert, comme autant de paysages sauvages, de récifs et de terres colorées.

Représentées sur son cadran à travers les cinq continents, ces merveilles de la nature sont les témoins d’un monde qui s’est construit au gré des événements, mais également des civilisations. Précieuses gardiennes de cultures, de traditions mais aussi de savoir-faire, elles perpétuent leur héritage et permettent à ceux qui le souhaitent d’ouvrir leur esprit à divers usages et coutumes, afin d’enrichir leur expérience.

Une influence qui défie les frontières

Il en va ainsi de l’histoire de Frédérique Constant. Ses fondateurs, Aletta et Peter Stas, ont eu un parcours fascinant, international et multiculturel, qui leur a permis de donner vie à la Maison et, par extension, à son emblématique montre Classics Worldtimer Manufacture.

Aletta et Peter Stas sont d’origine néerlandaise. Peter Stas réalise ses études à Harvard, aux États-Unis, avant de poursuivre sa carrière à Hong Kong, conjointement avec son épouse Aletta Stas-Bax. Au cours d’un voyage en Suisse en 1988, plus précisément à Genève, ils constatent que les montres exposées dans les vitrines des détaillants horlogers semblent appartenir à deux catégories : des montres suisses élégantes, fabriquées à la main et offrant un réel mécanisme horloger - et par conséquent très chères - soit des modèles produits en série, peu soignés en termes de finitions et de design, mais à un prix bien inférieur. De ce voyage est née l’idée de créer des montres classiques « Swiss Made », de haute qualité mais à des prix accessibles.

Tout en travaillant à Hong Kong, Aletta et Peter Stas développent leur premier prototype, qu’ils présentent en 1992 à la Foire de Hong Kong. Un client japonais passera leur première commande, de 350 pièces. En 1997, le couple d’entrepreneurs quitte Hong Kong pour s’établir en Suisse, et ainsi se consacrer exclusivement au développement de la Maison.

C’est dans ce même état d’esprit que le Directeur Technique & Maître Horloger Pim Koeslag, et l’actuel Directeur Général Niels Eggerding, rejoignent Frédérique Constant. Tous deux néerlandais également, ils déménagent en Suisse – depuis les Pays-Bas – après avoir rencontré Peter Stas. L’arrivée de Pim Koeslag permettra le développement de mouvements en interne – dont le calibre FC-718 - et mènera à la création de la Manufacture telle que nous la connaissons aujourd’hui.

De la success story inspirée par l’esprit américain, à la qualité suisse, en passant par la rigueur asiatique et la rationalisation des coûts néerlandaise, l’aventure de Frédérique Constant se révèle aussi collective qu’internationale, formant l’ADN de la Maison. Un tour du monde et une influence multiculturelle qui s’illustre par la Classics Worldtimer Manufacture - à travers ses continents, son mouvement, et jusque dans ses moindres détails.

Read more

Highlife Ladies Automatic : A golden collection!

Highlife Ladies Automatic : Une collection en or !

The musician and producer The Avener  becomes the ambassador of the Highlife collection

Le musicien et producteur The Avener devient ambassadeur de la collection Highlife

Classics Heart Beat Moonphase Date: Frédérique Constant refines its iconic design

Classics Heart Beat Moonphase Date : Frédérique Constant parfait son design iconique