Frederique Constant offre une échappée belle à saVintage Rally Healey Automatic

Par leur constance, les éditions limitées Vintage Rally « Healey » se sont imposées dans le cœur des amateurs de belles autos anciennes. Elles sont nées d’un partenariat entre la manufacture Frederique Constant et la marque de voitures Austin Healey. Noué en 2004, il n’a jamais été interrompu – 17 années de fidélité et d’une amitié entre l’horlogerie et la mécanique, rythmées de rallyes, rassemblements, courses et d’une passion commune pour le design rétro.

Un retour très attendu

La précédente édition de la Vintage Rally Healey Automatic datait de 2018. Aujourd’hui, celle-ci revient sur le devant de la scène avec deux nouveaux modèles à trois aiguilles et date. Mettant en pause sa tradition de chronographe sportif, Frederique Constant offre à sa Vintage Rally Healey Automatic un design plus urbain. A destination des gentlemen drivers qui apprécieront aussi une échappée loin des paddocks, elle permet de profiter, en toute décontraction, d’un nouveau design au charme rétro.

Le discret charme de l’or rose

La première version, chic et intemporelle, se pare d’un boîtier de 40 mm plaqué or rose, en harmonie avec les index et aiguilles. Pour une parfaite lisibilité, ils sont tous empreints de matière luminescente, garantissant ainsi une vision parfaite de l’heure même de nuit. Le rehaut décompte les minutes sur un fond chocolat, que l’on retrouve également sur le bracelet en veau. Les collectionneurs seront à cette occasion heureux de retrouver un bracelet perforé, similaires à ceux qui équipaient les mythiques montres de rallye de la première moitié du XX ème siècle, confirmant l’orientation néo-vintage de la pièce.

La légende du « vert anglais »

La seconde version se pare de la mythique couleur de la firme Healey, un vert profond et dynamique qui occupe tout le cadran. Modèle de contraste, retour aux sources de l’une des couleurs les plus iconiques de l’automobile de rallye, ce « vert anglais » a longtemps habillé les Austin Healey d’époque, aujourd’hui particulièrement recherchées des collectionneurs. Frederique Constant en propose ici une interprétation élégante et distinguée. Alors que le dernier usage de ce « vert anglais » était sur un modèle chronographe en 2018, le retour de ce ton sur un modèle trois aiguille permet d’afficher avec discrétion son amour des automobiles vintage sans rien sacrifier à l’élégance intemporelle d’un garde-temps plus urbain, également équipé du célèbre bracelet perforé en veau brun.

Collector et limitée

Chaque version est dotée du calibre FC-303, automatique avec un guichet de date placé à 3h, pour une réserve de marche de 38h. Ces deux nouvelles versions ont toutes deux leur fond gravé d’une Healey en plein élan, la célèbre Healey 100S immatriculée NOJ393 achetée en 1969 par un collectionneur pour 155 livres et revendue près d’un million d’euros en décembre 2011. En dessous est indiqué le numéro de série individuel de chaque pièce, strictement limitée à 2’888 exemplaires et livrée au sein d’un coffret collector comprenant une réplique miniature de la NOJ393.